Connect with us

Que recherchez-vous ?

Mines et Hydrocarbures

VERS UNE RÉGLEMENTATION DE LA GESTION DES FORAGES RURAUX (DG OFOR)

VERS UNE RÉGLEMENTATION DE LA GESTION DES FORAGES RURAUX (DG OFOR) - investactu.com

Le directeur de l’Office des forages ruraux (OFOR), Alpha Bayla Guèye, a annoncé, jeudi, la mise en place prochaine d’une réglementation du secteur pour une bonne gestion des forages en monde rural.

« La vulnérabilité dans le monde rural en approvisionnement en eau potable s’explique par le fait qu’en cas de panne de forage, il n’y a pas la possibilité de faire une interconnexion avec un autre », a-t-il fait remarquer lors d’une rencontre avec la presse, à l’occasion du 9e Forum mondial de l’eau, ouvert lundi à Diamniadio.

L’interconnexion est possible dans le cas de certains forages, dans d’autres cas, « cela n’est pas faisable », a indiqué Alpha Bayla Guèye.

« La panne entraine automatiquement l’arrêt des infrastructures, et cela crée un gros inconfort auprès des populations. C’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, nous sommes très déterminés pour aller jusqu’au bout », a dit le directeur de l’OFOR.

’’Ce ne sont que les mécanismes de contrat avec les délégataires qui fixent les conditions. Nous avons même vu des impasses dans la manipulation des contrats’’, a-t-il déploré.

Selon son DG, l’OFOR a « engagé un cabinet pour la revue de tous les contrats’’ et « anticiper sur les difficultés et les impasses majeures ».

Mais « en cas d’impasse » entre un opérateur et des populations, « nous souhaiterions que l’on permette à l’OFOR de gérer en régie en attendant que la situation se normalise », a-t-il ajouté.

« C’est une situation que l’on peut envisager, en attendant de voir globalement comment solutionner tout cela avec une bonne réglementation, afin d’éviter des distorsions fortes et ainsi permettre à l’OFOR de gérer en attendant que la situation se normalise », a expliqué M. Guèye.

« Nous essayons d’en discuter avec l’autorité, en l’occurrence le ministre » de tutelle, « pour voir globalement comment réglementer tout cela », a souligné le directeur de l’OFOR.

Source: APS

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...