Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

Soutien au secteur privé africain : La BEI injecte 62 millions

Soutien au secteur privé africain : La BEI injecte 62 millions - investactu.com

Investir dans le secteur privé africain  est l’une des priorités de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Telle est l’ambition de la BEI pour remédier aux conséquences de la crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Elle a ainsi octroyé 62 millions d’euros pour accompagner les entreprises privées africaines touchées par la Covid-19, informe «Libération».

Ces fonds permettront de financer six initiatives d’investissement à fort impact en faveur du secteur privé.  Il s’agit, entre autres, de l’accélération de l’investissement dans les jeunes pousses du secteur technologique d’Afrique, la garantie de l’accès au financement des populations éloignées et fragiles et le soutien au financement du secteur privé avec les principales banques africaines locales. 
 
Le président de la Banque européenne d’investissement, Werner Hoyer souligne la nécessité cruciale d’intensifier la coopération, dans le cadre de l’Equipe d’Europe, entre les institutions financières africaines et les partenaires internationaux, afin que le secteur privé africain puisse être le vecteur de la croissance économique et sociale.
«Faire en sorte que les jeunes pousses, les entrepreneurs, les petits exploitants agricoles et les entreprises d’Afrique puissent exploiter de nouvelles possibilités, créer des emplois et étendre leurs activités est indispensable pour le continent africain, pour l’Europe et pour le monde dans sa globalité. Au cours des six dernières décennies, la Banque européenne d’investissement (BEI) a œuvré aux côtés de partenaires financiers sur tout le continent, afin de soutenir le secteur privé africain», a soutenu Werner Hoyer.  
 
Et de poursuivre : «Aujourd’hui, la BEI monde dévoile sa coopération à fort impact d’un genre innovant, qui apportera son soutien aux entreprises du continent africain, avec, à la clé, un renforcement de la résilience économique face aux conséquences de la crise sanitaire et un avenir plus prospère. Le Forum des affaires UE-Afrique a pour objet de veiller à ce que l’impact d’une intensification des investissements durables dans le secteur privé en Afrique soit reconnu en amont du sommet UE-UA.»
Source: Seneweb

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...