Connect with us

Que recherchez-vous ?

Agro-alimentaire

Productions céréalières de la campagne 2022-2023 : Pr Moussa Baldé table sur plus de 4 millions de tonnes

Productions céréalières de la campagne 2022-2023 : Pr Moussa Baldé table sur plus de 4 millions de tonnes - investactu.com

Pour la campagne agricole 2022-2023, le Ministre de l’agriculture et de l’équipement rural (Maer) prévoit de meilleures productions céréalières. Pr Moussa Baldé table sur une production de plus de 4 millions de tonnes contre 3 millions 500 mille tonnes en 2021-22. Il était en tournée agricole dans la région de Kaolack vendredi dernier.

Dans le cadre du suivi de la campagne agricole 2022-23, le Ministre de l’agriculture et de l’équipement rural (Maer) a effectué une tournée agricole dans une partie du bassin arachidier, notamment dans les régions de Kaffrine, Kaolack et Fatick. Après la région de Tambacounda.
Sur le terrain, Pr Moussa Baldé a constaté un hivernage prometteur. Eu égard au bon régime pluviométrique enregistré et des intrants alloués aux paysans par le gouvernement, il prévoit de meilleures productions céréalières par rapport à la campagne précédente. «Si l’hivernage continue sur cette bonne lancée, le Sénégal va vers des productions qu’on a jamais eues. Lors de la campagne agricole 2021-2022, nous étions à 3 millions 500 mille tonnes de productions céréalières. A ce rythme, j’espère qu’on dépassera les 4 millions de tonnes», a confié le Maer vendredi, au cours de la 3e journée de sa tournée dans la région de Kaolack. Avant d’annoncer un programme de 700 tracteurs et autres équipements agricoles.
Pr Baldé a profité de cette tournée pour inaugurer la ferme villageoise Waar wi, réalisée par l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (Anida) à Keur Madiabel. D’une superficie de 16 ha dont 10 ha aménagés, cette ferme moderne est composée de 10 poulaillers, 10 bassins d’arrosage, 10 studios, 1 magasin et une case foyer. Le coût global est estimé à 160 millions de francs Cfa. «Ce modèle est ancré dans notre histoire et sociologie et nous permettra d’avoir des villages modernes autour de nos valeurs d’autosuffisance et de production», s’est réjoui Pr Baldé.
A son avis, ce modèle Anida doit être multiplié. Ainsi annonce-t-il une dizaine de fermes Waar wi et plus de 1000 fermes Anida dans le cadre du programme Xëyu ndaw ñi.
Le ministre s’est aussi rendu à Keur Socé, toujours dans le département de Kaolack, où il a visité 3 ha de riz Nerica 6 comparables à ce qu’on voit dans les pays asiatiques. Cela, d’après le Maer, «confirme que l’autosuffisance alimentaire en riz est possible. Car on peut cultiver du riz partout au Sénégal». Il a été aussi à Fass Barigo, dans le département de Guinguinéo, où il a rencontré un producteur modèle d’arachide qui a aménagé 15 hectares.

Source: Le Quotidien

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...