Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

Production cotonnière : La Sodefitex attend 22 000 tonnes cette année

Production cotonnière : La Sodefitex attend 22 000 tonnes cette année - investactu.com

Le Sénégal attend une production de 1150 kg/ha de coton cette année, selon le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’équipement qui s’exprimait lundi à l’ouverture de la 14e Réunion-bilan du Programme régional de production intégrée du coton en Afrique (Pr-Pica) à Dakar.

Malgré le Covid-19 qui a fortement ébranlé la filière coton, le Sénégal a fait des bonds significatifs sur le rendement aux champs ces trois dernières années. «Ces rendements sont passés de 696 kg/ha en 2018-2019 à 1150kg/ha attendus cette campagne», a indiqué le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural. Papa Malick Ndaw s’exprimait lundi, à l’ouverture de la 14e réunion-bilan du Programme régional de production intégrée du coton en Afrique (Pr-Pica), une organisation sous-régionale qui regroupe huit pays producteurs de coton d’Afrique de l’Ouest et du Centre qui partagent les mêmes problèmes parasitaires de fertilité des sols et d’adaptation des variétés aux changements climatiques. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoi­re, du Mali, du Sénégal, du To­go, du Came­roun et du Tchad.
Cette 14e réunion-bilan du Pr-Pica se veut un creuset d’échanges sur les résultats de la recherche et du développement au titre de la campagne agricole 2021 /2022 pour ainsi mieux préparer cette campagne à venir de 2022/2023.
Le Sénégal accueille pour la troisième fois, cet événement. Et la Sodefitex attend de la rencontre des résultats de recherche qui offrent le maximum d’enseignements pour permettre aux producteurs d’être résilients, d’améliorer leur productivité. Ce qui naturellement va améliorer le rendement agronomique et par ricochet permettre d’assurer la compétitivité. «Depuis quelques années, nous avons traversé des difficultés mais depuis trois ans, la production est en train d’être relancée. Entre 2021 et 2022, nous allons connaître un bon de l’ordre de 8 à 10% d’augmentation de la production. Cette année nous attendons une production de 22 mille tonnes de coton contre 20 mille tonnes l’année dernière», a dit Papa Fata Ndiaye, Directeur général de la Sodefitex.
La culture du coton est présente dans le Tiers-Sud du Sé­né­gal, notamment les régions administratives de Kédougou, Tambacounda et Kolda. Pour relancer la filière et l’accompagner à retrouver sa place d’antan à côté des autres spéculations, le chef de l’Etat a commandité un plan. «Ce plan de relance va être mis en œuvre dès 2022 avec un budget conséquent mais aussi l’accompagnement des acteurs à la base», indique le Secrétaire général du ministère de l’Agri­culture et de l’équipement ru­ral, Papa Malick Ndaw.
Au niveau régional, certains pays, tout en évoluant, connaissent des résultats en deçà des attentes et d’autres font des progressions par rapport à la précédente campagne. «Mais dans l’ensemble, c’est satisfaisant», a soutenu N’diamoi Kodjane, président du Pr-Pica. L’un des soucis de cette organisation est le coût des intrants qui va plus que doubler l’année prochaine. «Les autorités des pays membres sont à pied d’œuvre pour essayer de voir dans quelle mesure amoindrir les difficultés parce que les prix de l’engrais ont grimpé», assure M. N’diamoi Kodjane.

Source: Lequotidien

 

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...