Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

Le gros des investissements programmés entre 2021-2023 affecté à l’axe 1 du PAP2A

Le gros des investissements programmés entre 2021-2023 affecté à l’axe 1 du PAP2A - investactu.com

Avec 59,7% des investissements programmés entre 2021-2023, l’axe 1 ‘’ transformation structurelle de l’économie et croissance’’ se taille la part du lion.

L’axe 1 ‘’transformation structurelle de l’économie et croissance’’ concentre plus de la moitié des investissements programmés à 5 621 milliards fcfa sur la période 2021-2023 avec 59,7 pour cent.

Dans le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) où ils l’ont mentionné, les services techniques du ministère sénégalais des Finances et du Budget (Mfb) expliquent cette situation notamment par le démarrage de la deuxième phase du train express régional (Ter) Diamniadio-AIDB d’un montant de 177 milliards cfa, du bus rapid transit (Brt) pour 293,5 milliards fcfa, du port de Ndayane pour 1 041 milliards fcfa, de la réhabilitation du chemin de fer Dakar-Bamako pour 300 milliards fcfa, de l’autoroute à péage Mbour-Kaolack pour 443,235 milliards fcfa, du projet de compétitivité de l’agriculture et de l’élevage pour 95,1 milliards fcfa, du projet de valorisation des eaux de ruissellement pour 58,250 milliards fcfa, du projet agri-jeunes et de la rénovation et la mise aux normes des aéroports secondaires.

Ils y notent que d’importants projets issus des engagements des conseils des ministres délocalisés vont également se poursuivre, citant ainsi le cas des travaux de bitumage de la route Kaffrine- Nganda, Louga-Dahra, Kaffrine-Mbacké, Fatick-Foundiougne-Passy et le projet de construction de 18 ponts et autoponts.

Dans le même sillage, ils annoncent d’autres projets structurants de désenclavement ou d’amélioration de la mobilité́ urbaine que le gouvernement va engager. Ils citent à titre d’exemples la route des Niayes, la mise à niveau de la Transgambienne Sud vers Ziguinchor (Sénoba- Ziguinchor-Mpack et le désenclavement de la zone par le bitumage de la boucle des Kalounayes).

Pour 2021-2023, les prévisions triennales d’investissement sont arrêtées à 5 621 milliards FCFA

Comparé à la période précédente, ces techniciens font remarquer une légère baisse de 0,4% du volume des investissements. Ils l’expliquent principalement par les mesures prises par le gouvernement notamment le report de la mise en œuvre de certains projets et programmes et la réorientation des ressources vers le secteur social pour faire face aux effets de la crise économique qui a découlé de la pandémie de covid-19.

La programmation pluriannuelle 2021-2023 s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action prioritaire ajusté et accéléré (Pap2A) qui vise la relance de l’économie et la résilience sociale, après la survenue de la pandémie. Selon les services du Mfb, elle est bâtie sur les acquis positifs du programme de résilience économique et social (Pres) et s’appuie également sur les retombées du PAP I ainsi que sur les enseignements tirés de la crise et de la situation réelle des secteurs économiques.

Source : Equonet

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...