Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

La holding royale marocaine Al Mada s’offre le géant Patisen valorisé à 300 millions de dollars. EXCLUSIF

La holding royale marocaine Al Mada s’offre le géant Patisen valorisé à 300 millions de dollars. EXCLUSIF - investactu.com

Le mastodonte agro-alimentaire Patisen, propriété de l’homme d’affaires sénégalais, d’origine libanaise, Youssef OMAÏS tombe dans le giron de la Holding marocaine Al Mada, via sa filiale Teralys qui vient de réaliser une grosse opération d’acquisition selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique et valorisée à 300 millions de dollars  (soit 187 milliards de Fcfa ).

La Holding marocaine Al Mada fait une grosse affaire. Patisen est désormais sous son contrôle. Si  l’opération d’acquisition par Al Mada de la majorité des parts détenues par Patisen dans le tour de table, devrait faire l’objet d’autorisations réglementaires, le montant de la transaction selon des sources crédibles consultées par Confidentiel Afrique s’élève à 300 millions de dollars (soit 187 milliards de FCFA). Selon nos informations, les deux entreprises ont pris l’option de ne pas communiquer sur les contours de cette opération. Cette pépite de l’agro-alimentaire dans les années 81-82 devenue un mastodonte sénégalais est gérée de main de maître par l’entrepteneur sénégalais  d’origine libanaise Youssef Omaïs.

Une grosse acquisition qui ouvre les marchés à la holding marocaine

En s’offrant le géant Patisen, une entreprise florissante, la holding marocaine via sa filiale Teralys compte élargir ses tentacules avec le marché sénégalais comme porte d’entrée vers les autres pays de la zone CEDEAO.
Fondée en 1981, Patisen est une entreprise leader au Sénégal et acteur majeur en Afrique de l’Ouest et du Centre, spécialisée dans le négoce, la production et la distribution de produits alimentaires. Selon les statistiques,  l’entreprise compte plus de 50 marques de produits présentes dans plus de 35 pays en Afrique et ailleurs. Une option qui suit une certaine logique si l’on sait qu’Al Mada est l’un des plus grands fonds d’investissements à capitaux privés qui a pris l’option de poursuivre son offensive vers des marchés africains émergents.

Al Mada investit ainsi dans des projets structurants pour l’économie marocaine et plus généralement africaine. En jetant son dévolu sur Patisen, Al Mada réalise ainsi un mariage de raison…. et d’intérêts.

Source: Confidentiel Afrique

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

À lire aussi

Économie

Au Sénégal, le niveau d’utilisation des engrais est encore faible par rapport à la moyenne africaine. Alors que le pays dépend principalement des importations...