Connect with us

Que recherchez-vous ?

Banque - Assurances

Digitalisation des opérations d’appel public à l’épargne : Le Dépositaire central/Banque de règlement bénéficie du soutien de la Bad

Digitalisation des opérations d’appel public à l’épargne : Le Dépositaire central/Banque de règlement bénéficie du soutien de la Bad - investactu.com

Le Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) et le Groupe de la Banque africaine de développement (Bad) ont procédé à la signature d’un accord de don le lundi 28 février 2022 à Abidjan.

Selon un communiqué de presse, ce don destiné au financement du projet de digitalisation des opérations d’appel public à l’épargne (Ape) sur le marché primaire du Marché financier régional de l’Uemoa, a pour objectif la mise en place d’une solution automatisée pour gérer les processus opérationnels de la phase de souscription aux Ape. Cette plateforme numérique devrait faciliter l’accès aux informations et données des Ape pour les acteurs du Marché Financier Régional et mettre à leur disposition des informations fiables en temps réel. Elle permettra en outre d’automatiser le processus opérationnel relatif à la phase de souscription, pour disposer en temps réel, des registres d’allocations les plus fiables et réduire au maximum la période d’immobilisation qui précède leur inscription dans les livres du Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR).

« La mise en œuvre de ce projet de numérisation des opérations d’Appel Public à l’Epargne sur notre marché, va faciliter l’accès des investisseurs, surtout particuliers, à nos produits à travers un mécanisme de souscription automatisé, transparent et sécurisé » a déclaré Dr Edoh Kossi Amenounve, Directeur général du DC/BR. Il s’est réjoui de ce que le Dépositaire Central/Banque de Règlement soit partie prenante à cette évolution technologique majeure qui vise à accélérer le développement du Marché financier régional de l’Uemoa

Cet appui financier provient du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés des capitaux, un fonds multi-donateurs, administré par la Banque africaine de développement (Bad). Au nom de l’Institution panafricaine de développement, Madame Marie-Laure Akin-Olugbade, Directrice générale pour la région Afrique de l’Ouest a réaffirmé l’engagement de son institution à continuer d’accompagner le développement du Marché Financier régional de l’Uemoa dont elle est un partenaire clé. Faut-il le rappeler, la mise en œuvre de ce projet de digitalisation des opérations d’Appel public à l’épargne (Ape) sur le marché primaire du Marché financier régional de l’Uemoa nécessitera un financement estimé à cinq cent mille US Dollars (500 000 USD) avec une contribution de la Bad dans le cadre du Cmdtf, sous la forme d’un accord de don de quatre cent mille US Dollars (400 000 USD) et un complément du DC/BR, estimé à cent mille US Dollars (100 000 USD).

Source: Lejecos.com

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...