Connect with us

Que recherchez-vous ?

Banque - Assurances

Bourse : 4 580 obligations FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 échangées après sa première cotation à la BRVM

Bourse : 4 580 obligations FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 échangées après sa première cotation à la BRVM - investactu.com

Au total 4 580 obligations du Fonds Commun de Titrisation de Créances dénommé « FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 » ont été échangées à l’issue de sa première cotation intervenue le 28 février 2022 au niveau de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), a annoncé la direction de la BRVM.

Selon cette direction, ces obligations ont coté à 10 000 FCFA soit une valeur totale de 45,800 millions de FCFA. Deux millions de titres « FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 » ont été admis au Compartiment des obligations de la BRVM, pour une capitalisation boursière totale de 20 milliards de FCFA.

Il faut dire que dans sa recherche de mécanismes financiers innovants lui permettant de refinancer son portefeuille de créances en vue d’optimiser sa capacité d’intervention, TEYLIOM PROPERTIES GROUP avait opté pour la titrisation de créances. La société a ainsi établi, conjointement avec la société de gestion Africa Link Capital Titrisation, le compartiment « FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 » du Fonds Commun de Titrisation de Créances dénommé FCTC TEYLIOM IMMO. La diffusion des titres « FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 » dans le public au prix de 10 000 FCFA par obligation avait eu lieu durant la période du 20 mai au 1er juin 2021.

A l’issue de cette opération, 2 millions d’obligations « FCTC TEYLIOM IMMO 7 % 2021-2028 » pour un montant total de 20 milliards de FCFA avaient été souscrites sur le marché financier régional de l’UEMOA. La date de jouissance desdites obligations était fixée au 8 juin 2021.

Source: Lejecos.com

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...