Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

DES JOURNALISTES ET DES ÉTUDIANTS EN JOURNALISME EN FORMATION SUR L’ÉCONOMIE VERTE INCLUSIVE

DES JOURNALISTES ET DES ÉTUDIANTS EN JOURNALISME EN FORMATION SUR L’ÉCONOMIE VERTE INCLUSIVE - investactu.com
 Le Centre d’études des sciences et techniques de l’Information (CESTI) en collaboration avec l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR), organise, à partir de lundi, une série de formation sur l’économie verte inclusive au profit des journalistes et étudiants en journalisme, a appris l’APS.
Selon un communiqué parvenu jeudi, à l’APS, cette formation qui entre dans le cadre du Partenariat pour l’action en faveur de l’économie verte (PAGE), s’inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent Vert (PSE-Vert) et de la relance socio-économique post-Covid-19.
Les journalistes suivront la formation du 23 au 25 mai prochain. Pour les étudiants en journalisme, la formation est prévue du 10 au 11 juin.
Le communiqué indique que les sessions de formations d’une durée de 5 jours visent à renforcer les connaissances des professionnels des médias et de la communication sur la notion de l’économie verte.
’’Les journalistes et étudiants en journalisme sélectionnés pour prendre part aux formations pourront acquérir des connaissances approfondies sur l’Économie Verte Inclusive (EVI), les acteurs et secteurs qui la pratiquent ainsi que son rôle dans le développement socio-économique du Sénégal, pour une meilleure information grand public sur les bénéfices de la transition écologique pour une relance économique verte inclusive Post Covid-19’’, précisent les organisateurs.
Ils rappellent que le Sénégal est un des premiers pays à avoir adhéré au PAGE en 2014, traduisant ainsi son engagement fort à promouvoir le développement durable dans une perspective d’éradication de la pauvreté et d’émergence socio-économique.
Ils soulignent que le PAGE appuie la mise en œuvre du Plan Sénégal Émergent (PSE), en contribuant à l’atteinte des objectifs du Plan d’actions prioritaires sur la période 2014-2018, notamment l’Axe 1 (Transformation structurelle de l’économie et croissance) et l’Axe 2 (Capital humain, Protection sociale et Développement durable).
Dans le communiqué, les organisateurs ajoutent que ’’dans le cadre de la nouvelle vision du PSE pour 2019-2024, PAGE oriente son engagement dans l’appui à la réalisation des objectifs du PSE Vert, contribuant ainsi aux objectifs de développement durable à travers les ODD 7 (énergie), 8 (croissance et emploi), 13 (action climatique), et 17 (partenariat)’’.
Il précisent que PAGE a été mis en place en réponse à l’appel lancé à l’endroit du Système des Nations Unies (ONU), à la suite de la Conférence de Rio+20, pour appuyer les efforts de pays en développement qui souhaitent s’inscrire dans une transition vers une économie verte et inclusive.
Ce partenariat mobilise actuellement l’expertise de cinq (5) agences du l’ONU à savoir le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), l’Organisation internationale du Travail (OIT), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).
PAGE travaille avec le gouvernement, le secteur privé, les organisations syndicales, les institutions de recherche, les coopératives bien structurées et la société civile pour ’’faire progresser la vision des pays en faveur d’une trajectoire de développement à faible émission de carbone, efficace en matière de ressources et favorable à l’emploi’’.
Source: APS

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...