Connect with us

Que recherchez-vous ?

Finances - Marchés

L’ORGANISATION AFRICAINE DE CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES VEUT CHANGER DE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT

L’ORGANISATION AFRICAINE DE CONTRÔLE DES FINANCES PUBLIQUES VEUT CHANGER DE RÈGLES DE FONCTIONNEMENT - investactu.com

L’Organisation africaine de contrôle des institutions supérieures des finances publiques (AFROSAI) va se doter d’une direction exécutive et adopter de nouvelles règles de fonctionnement pour son comité directeur, dans l’espoir de mieux répondre aux attentes des citoyens, a annoncé, jeudi, à Dakar, son président Mamadou Faye.

« Nous allons changer de mode de fonctionnement, afin que nos instituions puissent jouer véritablement les rôles attendus d’elles par les citoyens, les parlementaires, les usagers, en tout le peuple sénégalais », a-t-il déclaré, à l’ouverture de la 15e assemblée générale de l’AFROSAI.

Cette AG, prévue pour deux jours, est axée sur « l’audit des industries extractives et la place des Big Data dans les pratiques professionnelles ».

Mamadou Faye, par ailleurs président de la Cour des comptes du Sénégal, a salué « le choix des délégués » à cette AG « de procéder au toilettage de nos statuts avec notamment la création d’une direction exécutive, l’adoption de nouvelles règles de fonctionnement du comité directeur et la création de nouvelles commissions ».

Selon lui, l’Organisation africaine de contrôle des institutions supérieures des finances publiques a pour mission de « favoriser la coopération entre les différentes institutions supérieures de contrôle des finances publiques ».

« Nous avons un rôle fondamental à jouer dans un Etat de droit », a-t-il assené, insistant sur « la nécessité de promouvoir la transparence et la gestion des fonds publics, mais aussi la redevabilité des gestionnaires qui doivent rendre compte devant la Cour des comptes ».

L’AFROSAI a été créée en 1976, et depuis lors, les textes la régissant ne sont pas changés, dit-il. Il déclare que c’est ce qui justifie l’intérêt de cette AG appelée à « faire un toilettage » des statuts de cette organisation continentale.

Pour ce faire, « il faudrait que nous coopérions entre nous, en échangeant les bonnes pratiques, mais aussi les informations indispensables pour pouvoir jouer le rôle attendu de nous dans notre continent et dans ce monde en pleine mutation », a indiqué son président.

Il a relevé que la première phase de cette assemblée générale avait permis d’approuver les rapports d’activités du président sortant de l’AFROSAI, du Secrétariat général de la commission de renforcement des capacités, de la commission de gestion et de partage des connaissances.

« Je suis sûr que les débats utiles qui auront lieu autour de cet agenda nous conduirons à disposer désormais de textes conformes aux exigences de notre organisation régionale moderne et efficace », a-t-il indiqué.

De cette manière, l’Organisation africaine de contrôle des institutions supérieures des finances publiques « va changer de mode de fonctionnement », afin que « nos instituions puissent jouer véritablement les rôles attendus d’elles par les citoyens », a souligné Mamadou Faye.

Source: APS

 

 

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...