Connect with us

Que recherchez-vous ?

Business

Unités douaniere de rosso: les recettes ont atteint 7,6 milliards de Fcfa en 2021

Unités douaniere de rosso: les recettes ont atteint 7,6 milliards de Fcfa en 2021 - investactu.com

Occupant une place cruciale dans le dispositif des douanes sénégalaises, du fait de sa position stratégique, le bureau de Rosso génère 87 % des recettes de la région douanière du nord et prend en charge le plus grand flux migratoire après l’Aibd. Aujourd’hui, les Douanes sénégalaises multiplient les initiatives pour accompagner les entreprises, sécuriser la chaine logistique internationale et assurer une mobilisation optimale des recettes budgétaires.

Situé à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, le bureau des Douanes de Rosso est le deuxième en termes de mobilisation de recettes après les grands bureaux de Dakar-Port.

Le bureau des Douanes de Rosso capte les 80 % des importations par voie terrestre en provenance de l’Europe, de l’Afrique du nord et de la Mauritanie. Bureau de plein exercice, il est la deuxième porte d’entrée du flux migratoire après l’Aéroport international Blaise Diagne. Ce qui fait que le bureau des Douanes de Rosso polarise une bonne partie des activités économiques de la région nord et joue un rôle prépondérant dans la mobilisation des recettes et la lutte contre la fraude sous toutes ces formes.

Selon une note des services de communication des Douanes qui cite le Chef du Bureau des Douanes de Rosso, le Lieutenant-colonel Pape Gorgui Ndir Dème, « 87 % des recettes de la région douanière nord sont générés par ce bureau. Les principaux produits dédouanés au bureau sont les fruits et légumes en provenance du Maroc et qui représentent 80 % du flux des  importations. S’ensuivent le poisson et le plâtre qui proviennent de la Mauritanie et d’autres produits provenant de l’Europe et de l’Afrique du nord ». La plupart de ces produits, indique le Chef du Bureau, sont donc périssables et requièrent « une célérité dans le traitement ».

À cet effet, un dispositif adéquat a été mis en place pour prendre en compte cette donne tout en assurant le prélèvement optimal des droits des taxes. « Nous utilisons ainsi, de manière optimale, le scanner parce que nous privilégions le contrôle non intrusif afin d’éviter les visites physiques systématiques qui risquent de retarder les opérations », fait savoir M. Dème, également Inspecteur des Douanes.

En 2021, poursuit la même source, le bureau s’est brillamment illustré aussi bien dans la collecte des recettes que dans la lutte contre la fraude. Les liquidations douanières enregistrées ont atteint 7,6 milliards de FCfa. En 2020, elles étaient de l’ordre de 5,3 milliards de FCfa, soit une hausse de 2,3 milliards de FCfa. Et les perspectives suscitent espoir. Avec le Programme de modernisation de l’Administration des Douanes (Proma), initié par le Directeur général des Douanes, Abdourahmane Dièye, qui compte renforcer les moyens d’intervention et d’action en cours, « toutes les difficultés logistiques seront jugulées », affirme Pape Gorgui Ndir Dème.

Selon lui, « Plus de trois milliards de FCfa de recettes ont été déjà réalisés pour le premier trimestre de 2022 ». « Comparés aux résultats à la même période que l’année dernière, nous sommes à plus de 600 millions de FCfa de plus-value. Si la tendance se confirme, nous osons espérer que nous aurons, à la fin de l’année, des résultats plus satisfaisants que 2021 », souligne le Chef de Bureau. Les performances notées vont ainsi se renforcer au grand bénéfice de l’économie de la sécurité et de la résilience nationale. Dans la même dynamique, la Brigade commerciale des Douanes de Rosso, par ailleurs Brigade fluviale, a vu ses recettes doubler pour passer à 72 millions de FCfa en 2021.

Source: LE SOLEIL

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...