Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

Sénégal : augmentation de 1,9% en janvier 2022 des prix des produits importés

Sénégal : augmentation de 1,9% en janvier 2022 des prix des produits importés - investactu.com

Les prix des produits à l’importation se sont appréciés de 1,9% en janvier 2022, comparés au mois précédent, souligne un rapport de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie. Cette augmentation résulte principalement de la hausse des prix des « produits minéraux » qui y ont contribué à +1,3 point de pourcentage, des «métaux communs et ouvrages » (+1,1), des « produits des industries chimiques» (+0,4) et des « matériels de transport » (+0,3).

Toutefois, selon le rapport, ce relèvement des prix des produits importés est atténué par la diminution des prix des « produits du règne végétal » (-0,7) et des « machines et appareils» (-0,3). Par rapport au mois de janvier 2021, les prix des produits importés ont progressé de 27,3%.

Les prix des produits sous-jacents et ceux des produits volatils à l’importation se sont « relevés respectivement de 0,3% et 8,9% » entre décembre 2021 et janvier 2022. En glissement annuel, ils se sont relevés respectivement de 29,6% et 8,7%.

Une hausse des prix des produits exportés

Au mois de janvier 2022, les prix des produits à l’exportation ont augmenté de 1,7%, par rapport au mois précédent. Cette remontée est liée à l’appréciation des prix des « produits minéraux » qui y ont contribué à +0,8 point de pourcentage, des « animaux vivants et produits du règne animal » (+0,3), des « produits du règne végétal » (+0,2) et des « métaux communs et ouvrages » (+0,2). Ce repli des prix des « graisses et huiles animales ou végétales » (-0,1) a limité cette augmentation. Rapportés au mois de janvier 2021, les produits à l’exportation se sont renchéris de 18,7%.

Les prix à l’exportation des produits sous-jacents se sont renchéris de 2,0% et ceux des produits volatils ont diminué de 1,0%. Par rapport au mois de janvier 2021, ils se sont accrus, respectivement, de 19,2% et de 12,9%.

Une détérioration des termes de l’échange

Une détérioration des termes de l’échange a été notée. Ils sont ressortis à 0,99 en janvier 2022 contre 1,00 au mois précédent. Ce repli est lié au fléchissement des termes de l’échange des « produits des industries alimentaires » (0,82), des « papiers et applications » (0,85), des « chaussures, coiffures » (0,87) et des « machines et appareils » (0,92). Par contre, les termes de l’échange des « peaux, cuirs, pelleteries et ouvrages en ces matières » (2,62) et des « graisses et huiles animales ou végétales » (1,78) ont atténué la baisse de la compétitivité des produits échangés en janvier 2022.

Source: PressAfrik

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...