Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

Performances des entreprises et digitalisation: Un rapport de la Banque  mondiale établit une corrélation

Performances des entreprises et digitalisation: Un rapport de la Banque  mondiale établit une corrélation - investactu.com

« Sénégal numérique et croissance inclusive : une transformation technologique pour plus d’emplois de qualité », tel est le titre du rapport établi par la Banque mondiale en collaboration avec le Ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération, l’Ansd, l’Apix, l’Adpme et la Douane. Il a été présenté vendredi dernier dans les locaux de la Banque mondiale à Dakar.

Le rapport explore l’étendue de l’adoption et de l’utilisation des technologies numériques et complémentaires au Sénégal. Il trace les voies à suivre afin d’augmenter leur impact sur la transformation économique pour l’emploi et la réduction de la pauvreté.

Dans l’avant-propos, le Ministre Amadou Hott (Économie, Plan et Coopération), indique que « l’État, les opérateurs du secteur privé ainsi que les nouveaux entrepreneurs numériques entendent poursuivre leurs efforts en vue d’assurer la couverture du territoire en fibre optique, de rendre disponibles les services internet haut et très haut débit fixes et d’accélérer l’adoption et l’utilisation intensive du numérique dans tous les secteurs ».

Selon l’un des co-auteurs du rapport, l’économiste Mark Dutz, qui intervenait en visioconférence lors de la présentation, le Sénégal a cette particularité que moins de 5 % des travailleurs évoluent dans le secteur privé formel, alors que les entreprises formelles de plus de cinq employés ne représentent que 1 % de l’ensemble des entreprises. Donc, à ses yeux, « il faut améliorer la qualité des entreprises encore informelles pour avoir des emplois de qualité ». Et le numérique peut y aider.

Les principales conclusions du rapport sont que les entreprises utilisant de meilleures technologies génèrent plus d’emplois de qualité, y -compris pour les travailleurs peu qualifiés, et que les ménages couverts par l’internet mobile ont de meilleurs emplois avec des revenus plus élevés et sont moins exposés à la pauvreté.

Fracture numérique entre grandes et petites entreprises

Au Sénégal, constate aussi le rapport, « des fractures en termes d’accès et d’utilisation des nouvelles technologies numériques subsistent entre les hommes et les femmes ». Il relève également que « les fractures numériques se creusent entre les grandes entreprises qui investissent plus rapidement dans des meilleures technologies et les petites entreprises qui investissent moins ».

Les conclusions du rapport ont servi de base analytique pour aider à concevoir un programme national afin d’accélérer la compétitivité des Pme et la création d’emplois soutenus par la Banque mondiale. Des entreprises du Brésil (État du Ceara) et du Vietnam ont été choisies comme éléments de comparaison avec celles du Sénégal.

Dans ses recommandations, le rapport suggère au Gouvernement de mettre en place des politiques qui améliorent la disponibilité des infrastructures numériques à coût réduit du côté de l’offre et qui favorisent l’adoption de technologies par les entreprises en renforçant leurs capacités ainsi que leur accès aux marchés et au financement du côté de la demande.

Les auteurs recommandent au Sénégal, dans la perspective de stimuler l’utilisation efficace des technologies numériques par les entreprises, d’institutionnaliser la mise à niveau technologique et le programme d’appui aux capacités des gestionnaires et des travailleurs.

Source : Le Soleil

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...