Connect with us

Que recherchez-vous ?

Finances - Marchés

L’ETAT INVITÉ À SE PENCHER SUR LA « SITUATION FINANCIÈRE DIFFICILE’’ DE LA POSTE

L’ETAT INVITÉ À SE PENCHER SUR LA "SITUATION FINANCIÈRE DIFFICILE’’ DE LA POSTE - investactu.com

 L’Union nationale des consommateurs du Sénégal (UNCS), par la voix de son président, Ibrahima Dème, a invité, lundi, le chef de l’Etat à se pencher sérieusement sur la situation financière difficile de la Poste.

La situation financière difficile de la Poste a été soulevé ce lundi par le président de l’Union des consommateurs du Sénégal (UNCS), Ibrahima Dème. « Nous attirons l’attention de l’Etat et au plus haut niveau le Chef de l’Etat pour qu’il prenne en charge la question de la Poste dont force est constater qu’elle est en cessation de paiement », a-t-il déclaré à un point de presse organisé sur le parvis de la direction générale de la Poste, à Dakar.

M. Dème a déploré le fait que la situation de l’entreprise continuait à se détériorer en dépit des appels lancés dernièrement, dont celui de l’UNCS émis en octobre par le biais d’un communiqué. « C’est la raison pour laquelle nous sommes venus à la Poste pour dénoncer cette situation. Nous avons constaté depuis le mois d’octobre que la Poste est en cessation de paiement », a-t-il regretté.

Il a insisté sur « l’urgence qu’il y ait d’agir pour éviter le pire à la Poste, une des institutions financières les plus denses du Sénégal en étant présente sur l’ensemble du pays, dans ses coins les plus reculés ». « Je pense que le Chef de l’Etat doit prendre cette question en charge et essayer de régler cette situation au plus vite possible pour que les usagers puissent rentrer dans leurs fonds », a expliqué Ibrahima Dème.

Il envisage « d’interpeller le chef de l’Etat par correspondance, mais aussi l’Observatoire de la qualité et des services financiers (OQSF), qui s’occupe de la médiation financière, par à rapport à la situation de la Poste ».

« Lorsqu’on est venu vendredi à la Poste, on a constaté qu’il y’avait des retraités qui étaient-là, mais qui étaient dans l’incapacité de rentrer dans leurs fonds. Aujourd’hui aussi des clients sont venus tôt le matin, mais on leur a fait comprendre qu’ils ne pouvaient pas prendre leur argent », a-t-il déploré.

« C’est une situation insoutenable que les usagers ne peuvent plus cautionner », a-t-il dit.

Source: APS

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...