Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

LE FONGIP ROUVRE SON CENTRE D’AFFAIRES DÉDIÉ AUX RÉGIONS DU CENTRE

LE FONGIP ROUVRE SON CENTRE D’AFFAIRES DÉDIÉ AUX RÉGIONS DU CENTRE - investactu.com
 Le Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) a rouvert jeudi son centre d’affaires dédié aux régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaolack (centre), a constaté l’APS.
Selon l’administratrice générale du FONGIP, Thérèse Faye Diouf, la réouverture de cet espace, à Kaolack, va faciliter « l’animation économique » des régions concernées, « surtout dans les secteurs prioritaires du PAP2A (…)’’.Elle a cité l’agro-industrie, la pêche, l’agriculture, le textile, le tourisme, l’habitat social et économique, les TIC, les téléservices, les industries culturelles, l’artisanat, les énergies renouvelables, les infrastructures et le transport.

La fermeture du centre d’affaires en juin dernier, en raison de changements dans l’organigramme du FONGIP, a entraîné une forte centralisation à Dakar de toutes les activités des quatre régions bénéficiaires, a rappelé Mme Diouf lors de sa réouverture, en présence d’autorités administratives locales et du maire de Kaolack, Serigne Mboup.
« Malgré cette situation peu favorable à une intervention directe et rapprochée, le FONGIP a continué à développer son portefeuille dans les régions du centre, avec une convention de refinancement de 500 millions de francs CFA », a assuré son administratrice générale.
La réouverture du centre est prometteuse dans la mesure où, malgré sa fermeture, le FONGIP a octroyé un financement global de 340 millions de francs CFA à 615 bénéficiaires, selon Mme Diouf.
Elle a invité le personnel du centre d’affaires à fournir un service de qualité aux acteurs économiques, avec « équité » et « professionnalisme ».
« Cette réouverture du centre d’affaires permet d’assurer une meilleure prise en charge des besoins de financement des acteurs de développement de la zone centre », a dit Sidi Sarr Dièye, l’adjoint du gouverneur de Kaolack, chargé des affaires administratives de la région.
Il a demandé à l’administratrice générale du FONGIP de déconcentrer davantage les compétences dévolues au centre d’affaires.
Serigne Mboup estime, pour sa part, que le service rouvert va aider à la « renaissance économique » des régions bénéficiaires.
« L’ouverture de ce centre fut une demande forte des acteurs économiques des régions de Kaolack, Fatick, Kaffrine et Diourbel. Ce centre va ouvrir de nouvelles perspectives pour le secteur privé », espère M. Mboup.
Le fonds a octroyé plus de 200 millions de francs CFA à la garantie d’investissements, dans les régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaolack, a indiqué Thérèse Faye Diouf.
Elle ajoute qu’un budget de 1,5 milliard de francs CFA a été accordé au refinancement d’initiatives économiques des quatre régions du centre.
Le Fonds de garantie des investissements prioritaires prépare un projet dédié à l’emploi, à la transformation et à la relance économique, financé par la Banque mondiale avec 25 milliards de francs CFA, selon son administratrice générale.
Le fonds intervient également dans la construction des 100.000 logements sociaux prévus par l’Etat, avec son sous-fonds de garantie dédié à l’accès au logement, a rappelé Mme Diouf.
Selon elle, le Fonds de garantie pour l’investissement de l’extérieur a également été mis en place par le FONGIP pour faciliter l’accès aux financements des Sénégalais vivant à l’étranger.
Source:Aps.sn

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...