Connect with us

Que recherchez-vous ?

Finances - Marchés

Clôture du programme Pareel : 153 Pme détenues par des femmes outillées pour accéder aux marchés public et privé.  

Clôture du programme Pareel : 153 Pme détenues par des femmes outillées pour accéder aux marchés public et privé.   - investactu.com

Le programme d’accélération des affaires appelé « Pareel » a été clôturé ce mardi 10 mai à Dakar. Ledit programme axé sur renforcement des capacités en matière de compétences commerciales et psychosociales a permis de former 153 Petites et moyennes entreprises (Pme) détenues par des femmes et vise à améliorer leur accès aux marchés publics et privés.

Renforcer les compétences commerciales des Pme dirigées par des femmes et optimiser leur accès au financement et aux marchés public et privé. Tel a été l’objectif visé par le projet Pareel initié au Sénégal par la Banque mondiale, Deloitte et le Women entrepreneurs finance initative (We-fi).

Sur une durée d’une année, le programme a permis de regrouper 153 lauréates sur 5 villes d’intervention pour déployer son accompagnement au profit des Pme pilotées par des femmes. Ces dernières ont été formées à travers 12 modules de formation conçus et adaptés aux besoins de leurs Pme.

Le programme a été déployé sur cinq régions que sont Saint-Louis, Thiès, Dakar, Zinguinchor et Kaollack. Selon les initiateurs de Pareel, les Pme dirigées par les femmes peuvent présenter des lacunes de compétences comportementales pour faire face aux marchés.

C’est pourquoi ils ont mis l’accent sur le leadership, l’intelligence émotionnelle, la culture de l’innovation, la résilience, les compétences en matière de négociation, la prise de parole en public et l’image de marque personnelle qui, pour eux, sont apparus comme des domaines de soutien essentiels.

Au Sénégal, note-t-on dans une présentation lors de la cérémonie de clôture, le marché public représente 17% du Produit intérieur brut (Pib) et plus de 2500 milliards de francs Cfa. Aussi, « au niveau mondial, les femmes accaparent moins de 1% de la commande publique et que 20% des entreprises formelles, employant entre 1 et 10 employés, sont détenues par des femmes ».

Le manque de connexion avec des informateurs appropriés est un obstacle important à la concurrence sur les marchés publics et privés, relevant, selon la même présentation, la nécessité de construire des réseaux puissants et de se connecter avec les potentiels clients.

« 75% des Pme ne font partie d’aucun réseau ou d’association d’entreprises et plus de 60% des Pme dirigées par des femmes ne peuvent pas candidater aux marchés publics en raison du manque de connexion avec les réseaux », a constaté Nicolas Simel Ndiaye, chef de mission à Deloitte qui a fait la présentation sur l’impact du programme Pareel.

Le programme a été mis en œuvre en partenariat avec l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme), Der/Fj, WIC Capital et Ecobank afin d’améliorer l’accès des Pme au financement.

Source: Lejecos.com

 

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...