Connect with us

Que recherchez-vous ?

Transport et Logistique

Le Sénégal inaugure le premier TER d’Afrique de l’Ouest francophone

C’est une première en Afrique de l’Ouest francophone. Le président sénégalais Macky Sall a procédé hier, lundi, à l’inauguration du Train express régional (TER) reliant Dakar à Diamniadio et dont les travaux ont coûté plus de 1,3 milliard de dollars.

« Sur le chemin du progrès, l’obstacle ne doit pas être pour nous une limite à ne pas franchir, mais un défi à relever. Alors, la seule tâche qui prévaut, c’est de transcender nos limites, relever nos défis et conquérir de nouveaux horizons ». C’est en ces termes très philosophiques que le président Macky Sall a inauguré hier, lundi, le Train express régional (TER) reliant Dakar à Diamniadio, d’un coût de 780 milliards de F Cfa, soit plus de 1,3 milliard de dollars.

« Ce 27 décembre 2021 marque une étape historique dans notre marche collective vers le Sénégal émergent. Une aube nouvelle se lève sur notre cher pays », a déclaré Macky Sall, qualifiant même le TER d’« œuvre nationale historique ».

Ce TER est en effet le premier du genre en Afrique de l’Ouest francophone. Annoncé en 2014 dans le cadre de la stratégie nationale ferroviaire, le projet a d’abord dû être validé par les instances parlementaires, avant la création de la Société nationale de gestion du patrimoine du Train express régional (SEN-TER S.A) et le lancement du chantier le 14 décembre 2016.

La mobilisation du financement qui a notamment vu la participation de la Banque africaine de développement (BAD) et de l’Agence française de développement (AFD) a également été une étape cruciale, sachant que l’Etat sénégalais a directement financé le projet à hauteur de 238 milliards de F Cfa, soit près de 411 millions de dollars.

Pour les autorités Sénégalaises, l’objectif est surtout de désengorger Dakar, la capitale, et permettre aux Sénégalais de rallier rapidement Diamniadio qui devient un véritable centre d’affaires. Le nouveau train express devrait transporter plus de 110 000 voyageurs par jour dès à présent et presque le double d’ici 2025. Un deuxième tronçon à venir de ce TER mènera à l’Aéroport international Blaise-Diagne.

Source : La Tribune

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...