Connect with us

Que recherchez-vous ?

Transport et Logistique

Sénégal : 6,5 milliards pour financer la relance d’entreprises de la plateforme aéroportuaire

Sénégal : 6,5 milliards pour financer la relance d’entreprises de la plateforme aéroportuaire - investactu.com

Vingt-sept (27) entreprises de la plateforme aéroportuaire ont bénéficié ce mardi 19 avril d’un financement global de 6, 5 milliards de francs Cfa pour relancer ou préserver leurs activités, a constaté l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Alioune Sarr, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, a présidé la cérémonie de remise symbolique des chèques de ce financement entrant dans le cadre du Crédit des transports aériens mis en place par le gouvernement afin de favoriser la résilience et la préservation des activités du secteur.

« La cérémonie matérialise cet engagement et en constitue la première étape consistant à accorder un financement à des conditions très avantageuses de 6, 5 milliards de francs Cfa à 27 entreprises de la plateforme aéroportuaire pour des montants allant de 8 millions à 1 milliard de francs Cfa », a expliqué le ministre du Tourisme et des Transports aériens.

Il a rappelé que le président de la République avait donné des instructions allant dans le sens de la mise en place de mécanismes de financement permettant de relancer les activités du secteur privé du tourisme et des transports aériens durement éprouvées par la crise sanitaire.

A l’image du Crédit hôtelier et touristique créé en 2016 bien avant la pandémie de la Covid-19, le Crédit du transport aérien a été mis en place pour assurer, dans une première phase, le financement du programme de résilience et de relance des activités du transport aérien, a rappelé Alioune Sarr lors de cette cérémonie organisée au siège de son département ministériel, à Diamniadio.

Il a fait savoir que durant la première phase consacrée à la résilience, 33 entreprises avaient été financées à hauteur de 4, 5 milliards de francs Cfa. S’agissant de la phase de relance, le gouvernement s’était engagé à financer les entreprises du secteur du transport aérien pour un montant de 25 milliards de francs Cfa en partenariat avec la BNDE et NSIA Banque choisies à travers un processus extrêmement rigoureux, a-t-il ajouté.

Il a insisté sur le fait que cet effort financier initié dans un contexte de rareté des ressources illustrait l’attention particulière que le chef de l’Etat accorde au secteur privé en général et à celui du tourisme et des transports aériens en particulier, « grand pourvoyeur d’emplois ». « Ce financement est en parfaite cohérence avec le plan stratégique de développement du hub aérien et touristique 2021-2025 qui vise à faire de notre pays un hub régional majeur », a-t-il fait valoir.

Selon lui, ce hub régional s’appuie sur un aéroport international de rang mondial, l’AIBD, une compagnie aérienne forte, Air Sénégal, et des aéroports régionaux de dernière génération.
C’est pourquoi, a souligné le ministre, « cette cérémonie constitue une illustration parfaite de la place du secteur privé dans la stratégie du hub aérien ».

Aux entreprises bénéficiaires, il a promis que l’Etat restera à leurs côtés et les accompagnera pour « le maintien de votre outil de travail, le maintien des emplois mais également votre développement gage de la réussite de la stratégie du hub aérien ».

Convaincu que l’émergence du pays passera par « un secteur privé fort et compétitif », M. Sarr a exhorté les bénéficiaires à faire « un bon usage de ce financement qui doit contribuer à bâtir des entreprises capables d’impulser le développement de notre hub aérien ».

Source: APS

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...