Connect with us

Que recherchez-vous ?

Infrastructures

Réhabilitation de l’aéroport de Matam : Livraison prévue dans le 2e semestre de 2022

Réhabilitation de l’aéroport de Matam : Livraison prévue dans le 2e semestre de 2022 - investactu.com

Les avions pourront atterrir cette année sur le linéaire de 2 kilomètres de piste en réhabilitation de l’ancien aérodrome de Ourossogui, qui deviendra désormais un aéroport aux normes comme dépeint par le chef de l’Etat, Macky Sall, depuis les balbutiements du projet. Le rêve va donc devenir réalité.

Accompagné de quelques chefs de services déconcentrés, le Gouverneur de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, a visité, vendredi, les travaux de l’aéroport, un des chantiers les plus emblématiques en cours dans la région. Les travaux relatifs à la piste d’atterrissage d’un linéaire de 2200 mètres avancent à pas de géant. Il faut souligner qu’après une longue période d’incertitude due à la pandémie du Covid-19, les maîtres d’œuvres et d’ouvrages sont tenus aujourd’hui, d’accélérer la cadence, conformément aux directives du Président Macky Sall, qui exige le fast track. Mais il ne reste plus que le bitumage qui ne va pas durer plus d’un mois.

Au terme de la visite du chantier, le chef de l’exécutif régional a exprimé un sentiment de satisfaction.
La construction de cet aéroport aux normes est confiée à la société tchèque Transcon qui a présenté une maquette du futur aéroport modulaire de Matam, qui devrait être livré en avril 2022. Le nouvel aéroport permettra de diversifier les liaisons de transport avec les autres régions du pays et contribuera au développement local de la région de Matam.

Pour rappel, c’est en mars 2013, lors du Conseil des ministres décentralisé, que le Président Sall avait décliné son ambition de faire de Matam un «véritable pôle économique d’envergure». Il avait promis des routes et des pistes rurales, mais aussi la rénovation de la piste d’atterrissage de l’aérodrome de Ourossogui. Pour ce faire, le chef de l’Etat avait misé sur un programme d’investissement d’un montant de plus de 126 milliards de francs Cfa. Lors de la campagne pour l’élection présidentielle du 24 février 2019, il avait réaffirmé sa volonté de faire de l’aéroport de Ourossogui, un aéroport international qui, selon lui, sera desservi par la compagnie Air Sénégal avec des vols quotidiens sur Dakar, «à partir de 2020». «Matam aura un aéroport international qui sera à Ourossogui. Avec cette infrastructure, Air Sénégal pourra, à partir de 2020, faire des voyages quotidiens…», avait annoncé fièrement le Président Sall. Que nenni. Finalement, la fin des travaux est annoncée cette année 2022. Même si quelques blocages liés à des infrastructures de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) risquent d’entraver la finition dans les délais prévus.

Le projet de rénovation de l’aéroport de Matam s’inscrit dans le cadre de la première phase du Programme de réhabilitation des aéroports du Sénégal (Pras). Cette phase dudit programme, financé pour un montant de 99 milliards de francs Cfa, concerne également les aéroports de Saint-Louis, Kédougou, Tambacounda et Ziguinchor.

La deuxième phase consiste à mettre aux normes internationales, les aéroports de Cap-Skirring, Kolda, Sédhiou, Simenti, Kaolack, Bakel, Linguère et Podor, pour un coût global estimé à 39 milliards de francs Cfa.

Source: Le Quotidien

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...