Connect with us

Que recherchez-vous ?

Pharmacie et Santé

Moderna va installer sa première usine de vaccins au Kenya

Moderna va installer sa première usine de vaccins au Kenya - investactu.com

L’Afrique fait face à un déficit de vaccins anti-covid-19. Pour pallier ce problème, Africa CDC veut produire 60% des vaccins utilisés sur le continent, d’ici 2040. Une ambition que l’institution espère atteindre avec le soutien de ses partenaires internationaux.

La société de biotechnologie, Moderna, va installer une usine de vaccins au Kenya. L’annonce a été faite par le laboratoire le lundi 7 mars, via un communiqué de presse publié sur son site Internet.

Cette unité de production sera capable de produire 500 millions de doses de sérum à base d’ARN messager (ARNm), chaque année, destinées à l’Afrique. Moderna investira 500 millions de dollars dans la construction de l’usine.

L’infrastructure sera spécialisée dans « la fabrication de substances médicamenteuses » et, à terme, dotée de « capacités de remplissage/finissage et de conditionnement sur le site ».

« Avec notre programme de vaccins de santé publique mondiale ARNm, y compris contre le VIH et Nipah, et avec ce nouveau partenariat avec la République du Kenya, l’Union africaine et le gouvernement américain, nous pensons que cette étape deviendra celle d’un voyage visant à assurer un accès durable à l’innovation mRNA transformatrice sur le continent africain, et à avoir un impact positif sur la santé publique », a fait savoir Stéphane Bancel, directeur général de Moderna.

Cette initiative fait suite à l’intention de la société de couvrir les besoins en vaccins du continent via le programme Covax. De plus, en avril 2021, les dirigeants et experts de l’Union africaine ont planché sur la question de la fabrication de vaccins en Afrique. En juin dernier, un rapport conjoint de l’Agence française de développement (AFD) et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) a affirmé que l’importation dans l’approvisionnement annuel en produits pharmaceutiques est seulement de 97% en Afrique.

Notons que Moderna vient rejoindre le laboratoire BioNTech qui a annoncé le 26 octobre dernier, l’installation d’une usine de production de vaccins sur le continent (Rwanda et le Sénégal).

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...