Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

L’entreprise sénégalaise IamtheCODE ouvre des opportunités pour 1 million de filles défavorisées dans le monde

L’entreprise sénégalaise IamtheCODE ouvre des opportunités pour 1 million de filles défavorisées dans le monde - investactu.com

Les nouveaux standards des entreprises exigent un engagement en faveur du développement durable. L’entrepreneure sénégalaise Mariéme Jamme propose avec sa société IamtheCODE, de réaliser ces ambitions pour le bénéfice des jeunes filles vivant dans les zones défavorisées du monde.

La Sénégalaise Mariéme Jamme a construit une solide réputation au sein de l’univers de l’entrepreneuriat social dans son pays d’origine. À travers son entreprise iamtheCODE, elle permet à des jeunes filles du Sénégal et de plusieurs autres pays en développement, d’accéder à des formations certifiantes dans le domaine du codage informatique.

Les cours donnés en ligne ou hors ligne portent aussi sur des domaines aussi variés que la science, la technologie, l’ingénierie, l’art, les mathématiques et le design. Son ambition déclarée est d’ici 2030, de parvenir à former un million de jeunes filles résidant dans les zones défavorisées du monde. Cette date butoir coïncide avec celle fixée par les Nations Unies pour atteindre les objectifs de développement durable.

IamtheCODE s’est implantée dans 70 pays, et revendique avoir formé plus de 30 000 jeunes filles sur le continent et à travers le monde. Le modèle mis en place par Mariéme Jamme est simple. Les objectifs de développement durable visant à renforcer l’épanouissement des femmes à travers l’éducation et l’accès à des emplois décents sont partagés par les entreprises, dans le cadre de leurs actions de responsabilité sociétale. Mais ces dernières ne disposent pas toujours des équipes adéquates pour mener à bien les activités. L’entrepreneure sénégalaise leur donne une opportunité de satisfaire à cette exigence que se fixent ces sociétés.

Mariéme Jamme peut dans son projet, mettre à contribution l’expérience en communication et marketing acquise lors de ses études en France. Elle a aussi fondé et dirigé plusieurs entreprises avant de lancer son projet actuel. Bien qu’elle soit comprise et partagée par plusieurs personnes, son ambition ne manque pas de rencontrer des difficultés. Elle peine encore parfois à mobiliser les financements nécessaires pour mener efficacement ses activités.  Sur la plateforme IamtheCODE, les experts de tout bord sont invités à proposer du temps disponible pour des séances de mentorat. Le projet continue de progresser toutefois, grâce à l’appui des organisations donatrices et les engagements sociaux de certaines entreprises.

Même si on est dans le domaine de l’entrepreneuriat social, l’activité menée par Mariéme est en développement en Afrique et pourrait se généraliser comme projet d’entreprise. Il existe un besoin croissant des grands groupes multinationaux pour la mise en place des activités de responsabilité sociétale. Cependant, on ne retrouve pas toujours les entreprises ayant les compétences et l’organisation adéquates pour mettre en œuvre ces actions.

Source: AgenceEcoFin

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Immobilier et BTP

dans le secteur, qui a été commanditée par l’Ofnac dont les résultats ont été restitués hier, relève, entre autres risques, un «cadre juridique inadapté,...

Commerce et Distribution

L’Algérie poursuit l’exécution du plan d’augmentation de ses débouchés commerciaux en Afrique, notamment vers la côte ouest du continent. Une liaison maritime régulière entre...

Économie

Dans son Bulletin mensuel des statistiques, la Bceao a analysé les prix des principales matières premières exportées par les pays de l’Uemoa. La Bceao...