Connect with us

Que recherchez-vous ?

Business

« Le secteur privé national face aux défis de la souveraineté économique » : Le CICES et le CIS posent le débat à la FIDAK 2022

Dans le cadre de la 30ème édition de la Foire internationale de Dakar, le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), en partenariat avec le Club des investisseurs sénégalais (CIS), a organisé un forum scientifique. Cette importante rencontre de deux jours (du 20 au 21 décembre 2022) est centré sur le thème « Le secteur privé national face aux défis de la souveraineté économique », suivant les orientations du Plan d’actions prioritaires ajustées et accélérées (PAP 2A). La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce mardi 20 décembre, sous la présidence du secrétaire général du ministère du Commerce et des PME, Samba Ndao, en présence du Directeur général du CICES, Salihou Keïta, du représentant du président du CIS, d’éminents panélistes, entre autres.

Objectif : « s’approprier les orientations de la politique économique, des enjeux et des opportunités y relatives »
Ce forum scientifique de la 30ème FIDAK permettra, selon le Dg du CICES, aux participants de s’approprier les orientations de la politique économique, des enjeux et des opportunités y relatives. Ainsi, plusieurs sous thématiques seront développés durant ces deux jours à travers des panels, à savoir : « Le Sénégal à l’épreuve de la souveraineté économique : secteur privé national et pari de souveraineté économique, stratégie nationale de développement du secteur privé, et partenariats pour l’investissement dans la souveraineté » ; « Les facteurs transversaux préalables : le défi de mise à niveau de l’énergie, les infrastructures de transport et communication, et l’alignement de la formation sur les besoins de l’économie » ; « Les réformes conditionnelles de souveraineté économique : réforme du PAP 2A, la stratégie d’import-substitution et perspectives, et la stratégie d’industrialisation du Sénégal et souveraineté » ; et enfin, « Les projets de souveraineté économique : les agropoles compétitives pour l’autosuffisance alimentaire, le parc industriel pharmapolis, l’écosystème de la construction et 100 000 logements, et le projet du ‘’consommer local’’ ». Et le tout sera clôturé par des discussions et débats.
Pour cette première journée, le directeur exécutif du Club des investisseurs sénégalais, dans son exposé sur « Le secteur privé national et pari de souveraineté économique », a rappelé que « le modèle économique actuel n’est pas viable pour le Sénégal », selon les experts du ministère de l’Economie, qui ont fait le constat dans le document du PAP 2A.
 
A en croire Abdoulaye Ly, « quand le Sénégal a commencé la libéralisation, on a pu constater le dégrisement de son tissu industriel, notamment par les disparitions de la SOTIBA, de la société industrielle de vêtements, de la société SCIB, entre autres ».
Source: Seneweb

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

À lire aussi

Agro-alimentaire

Le Sommet de Dakar2 sur la Souveraineté Alimentaire a été ouvert hier, mercredi 25 janvier 2023, à Diamniadio. A cette occasion, le président Macky...