Connect with us

Que recherchez-vous ?

Infrastructures

Près de 9.000 logements pour la première phase du pôle urbain Daga Kholpa

Près de 9.000 logements pour la première phase du pôle urbain Daga Kholpa - investactu.com

La première phase du projet d’aménagement du pôle urbain Daga Kholpa, dans la région de Dakar, prévoit la réalisation de près de 9.000 logements sur environ 400 hectares, a annoncé, mardi, à Saly-Portudal (ouest), le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow.

‘’La première phase de l’aménagement du pôle urbain Daga Kholpa va porter sur ’une zone prioritaire’ s’étendant sur une superficie de 400 hectares, pour la production de près de 9.000 logements’’, a-t-il dit.

Sow présidait une réunion avec les autorités territoriales, les communautés villageoises et les autorités coutumières autour du programme gouvernemental de construction de ‘’100.000 logements’’ et du projet du pôle urbain de Daga Kholpa.

Ces deux projets phares font partie de la politique sociale mise en œuvre par le gouvernement sénégalais.

Selon le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, le dispositif de réalisation du pôle urbain de Daga Kholpa ‘’repose concrètement sur le principe du ’Xêy Dêk’ (Loger et travailler, en wolof)’’, caractérisé par ‘’la cohabitation d’habitats décents et de bassins d’emplois’’.

Cela permettra aux bénéficiaires de ce projet de vivre et de travailler dans leur zone d’habitation, mais également d’y scolariser leurs enfants tout en bénéficiant de services de base et de loisirs, selon Abdoulaye Saydou Sow.

Pour la matérialisation de ce projet, l’Etat a créé une société anonyme à participation publique majoritaire, la Société d’aménagement foncier et de rénovation urbaine (SAFRU SA), pour assurer l’aménagement des sites devant abriter les programmes immobiliers publics et contribuer aux opérations de rénovation et de restructuration urbaine, a-t-il signalé.

‘’La pertinence et la viabilité de ce projet ont consacré l’adhésion de partenaires techniques et financiers comme la Banque mondiale et le financement IDA du ’Logement abordable’, pour accompagner l’Etat du Sénégal’’ dans cette entreprise, a indiqué Abdoulaye Saydou Sow.

Il ajoute que ce projet bénéficie de même d’un financement de 100 millions de dollars US, avec trois composantes dont la première porte sur le soutien à l’offre de logements sociaux et est principalement structurée autour de l’aménagement de la zone prioritaire du pôle Daga Kholpa, confié à la SAFRU.

Les deux autres composantes sont, selon lui, axées sur le soutien à la demande de logements sociaux et la politique et coordination du logement social.

‘’La phase de préparation du projet a permis de réaliser une dizaine d’études de sauvegarde environnementale et sociale dont l’objectif principal est de mesurer les impacts environnementaux et sociaux pour arriver à prendre en charge objectivement les préoccupations légitimes des populations directement et indirectement impactées par les projets’’, a souligné Abdoulaye Saydou Sow.

A travers le partage des résultats provisoires des études d’impact environnemental et social, du plan d’action de réinstallation et du plan de restauration des moyens de subsistance, les acteurs présents à cette rencontre ‘’ont pu apprécier l’engagement ferme du gouvernement du Sénégal à veiller non seulement à la préservation du patrimoine foncier, culturel et cultuel des populations autochtones, mais aussi, à ce qu’elles soient les principales et premières bénéficiaires des retombées positives du projet’’, a-t-il assuré.

Source: APS

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...