Connect with us

Que recherchez-vous ?

Business

La BOAD alloue des fonds à deux projets d’infrastructures de transport au Sénégal et en Côte d’Ivoire

La BOAD alloue des fonds à deux projets d’infrastructures de transport au Sénégal et en Côte d’Ivoire - investactu.com

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés, obligent les gouvernements à se tourner vers les prêts.

Le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a approuvé, mardi 20 septembre, 10 accords de financement pour des projets, dont 2 portent sur la réalisation d’infrastructures de transport au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Le financement en faveur du Sénégal, d’un montant de 15 milliards FCFA (soit 22,5 millions $), est destiné à la construction de l’axe Mékhé-Ndande, une section de l’autoroute Dakar-Tivaouane-Saint Louis. Le projet, élaboré dans le cadre du programme gouvernemental Plan Sénégal émergent (PSE), est destiné à stimuler le développement économique à travers l’interconnexion routière entre Dakar et les régions du Nord qui concentrent une bonne partie du potentiel agricole, minier et touristique du pays.

Quant au prêt accordé à la Côte d’Ivoire, de 30 milliards FCFA (45 millions $), il vise à transformer le quai de SOCOPAO, spécialiste de la consignation maritime, en un appontement pétrolier au profit de la Société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (PETROCI). Le plan de remise à niveau de cette installation avait été approuvé lors du Conseil des ministres du 23 février, et vise à accroître les infrastructures logistiques dédiées à l’import/export par navire de pétrole brut, ainsi que de certains produits pétroliers de grande consommation.

Le Conseil des ministres a indiqué dans son rapport que les appontements actuels sont dépassés, ne permettant pas une meilleure exploitation. Les nouvelles installations devraient permettre de recevoir jusqu’en 2030, des navires pétroliers de 40 000 tonnes, selon le communiqué du gouvernement.

Source: AgenceEcoFin

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Mines et Hydrocarbures

Lors de la conférence MSGBC Oil, Gas & Power 2022 qui s’est tenue à Dakar début septembre, les ministres africains des Hydrocarbures présents pour...

High-Tech

Au total, dix-huit économies africaines ont progressé dans l’indice mondial de l’innovation. L’Île Maurice, qui gagne 7 rangs par rapport à 2021, demeure le...