Connect with us

Que recherchez-vous ?

Finances - Marchés

Conflit russo-ukrainien: 4 milliards $ pour atténuer le choc sur les importations africaines de céréales et de pétrole

Conflit russo-ukrainien: 4 milliards $ pour atténuer le choc sur les importations africaines de céréales et de pétrole - investactu.com

Le conflit opposant les Ukrainiens aux Russes provoque des instabilités sur le commerce mondial. Afreximbank souhaite apporter des solutions pour ce qui est des pays africains. Mais les besoins exprimés sont déjà plus nombreux que les fonds qui seront disponibles.

Le conseil d’administration d’Afreximbank, la banque africaine de financement de l’import-export, a approuvé la mise sur pied d’un fonds de 4 milliards $ dénommé « Ukraine Crisis Adjustment Trade Financing Programme for Africa (UKAFPA) ». Son objectif est de permettre aux pays africains importateurs de céréales et de produits pétroliers d’amortir le choc sur les prix qu’occasionne le conflit entre la Russie et l’Ukraine, du fait des ruptures d’approvisionnement.

« Je suis ravi que notre conseil d’administration ait approuvé l’introduction de l’UKAFPA, démontrant une fois de plus sa réactivité aux besoins des Etats membres africains et de leurs citoyens. Cette initiative contribuera grandement à éviter l’anxiété et les troubles sociaux qui pourraient découler des pénuries alimentaires imminentes et des coûts élevés des engrais et des produits pétroliers », a déclaré Benedict Oramah, président de l’institution multilatérale, en commentant cette actualité.

L’initiative a aussi été saluée par le président sénégalais, Macky Sall, qui assume actuellement les fonctions de président de l’Union africaine (UA). « Afreximbank a une fois de plus montré la voie à suivre en permettant au continent de s’attaquer de front à l’impact de la crise, grâce à des solutions de financement adaptées aux défis spécifiques auxquels sont confrontés nos pays membres », a-t-il déclaré.

Selon le communiqué qui donne l’information, les demandes en provenance des pays africains pour bénéficier de ces fonds atteignent déjà les 15 milliards $. Si l’inflation est la forme la plus visible et la plus commentée des conséquences de l’invasion russe en Ukraine, le conflit provoque actuellement une instabilité profonde sur le commerce international.

Plusieurs pays africains, notamment la Gambie ont besoin de revenus du tourisme pour soutenir leurs économies. Or, les hausses des prix de l’énergie dans les principales économies européennes réduisent la part de budget réservée aux dépenses de loisir. Une contrainte qui survient alors que le monde sort juste des confinements liés à la covid-19.

Les autres conséquences touchent les prix des produits comme l’essence, le gasoil, le blé, dont la Russie et l’Ukraine sont de gros fournisseurs potentiels. La hausse des prix des produits pétroliers risque aussi de faire grimper les coûts des transports maritimes, générant encore plus d’inflation dans les pays. Le fonds UKAFPA ambitionne d’apporter des réponses à ces différents types de défis.

Source: Agenceecofin

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...