Connect with us

Que recherchez-vous ?

Énergie

Cinquième Forum Africain de l’Electricité de Dakar : Energie et développement durable

Cinquième Forum Africain de l’Electricité de Dakar : Energie et développement durable - investactu.com

Dakar abrite le cinquième forum africain de l’efficacité énergétique et du développement durable. Cette rencontre permet aux représentants des 12 pays du continent de partager des expériences afin de définir les mesures d’accompagnement des Etats africains pour une approche inclusive de l’électricité du continent. Ce forum est organisé par la confédération africaine de l’électricité.

En Afrique, plus de 600 millions d’habitants n’ont pas encore accès à l’électricité. ce contient qui représente aujourd’hui 17% de la population mondiale a besoin d’accompagnement dans la mise en œuvre de modèle énergétique. C’est dans cette perspective que la CAFELEC, en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Sénégal dans l’électricité (FESELEC) a tenu ce cinquième forum.

M. Mor Kassé, Président de cette fédération, a participé à ce forum au cours duquel il a rappelé que des associations venant de 12 pays du continent africains ont mis en place la CAFELEC avec comme ambition, dit-il, de faciliter la création d’organisation associative du secteur de l’électricité dans les pays d’Afriques et fédérés.

Présent à cette rencontre, Mouhamed ZEGZOUTI président de la CAFELEC, a, quant à lui évoqué, la nécessité de développer des énergies « propres ou un mixte énergétique dépendant à 50 % de l’énergie verte, éolienne et solaire ».  La CAFALEC est déjà sur le bon chemin de déploiement de formation, de forum B to B, de caravane de normalisation. Nous tous, pour une Afrique émergente et résiliente », a-t-il ajouté.

Le Sénégal a un taux d’accès à l’électricité de 78%. Comme partout en Afrique, des efforts restent à faire. A cet effet, Aïssatou Sophie Gladima, Ministre du pétrole et des énergies pense que ce forum qui porte sur l’efficacité énergétique et le développement durable « est une question de l’heure » ; « le Président de la République a un engagement pour l’accès à l’énergie en Afrique en qualité et en quantité et à moindre coût. On parle de développement durable, mais cela ne passe que par une industrialisation de nos pays. Donc nous félicitons la tenue de cette rencontre pour permettre à nos entreprises africaines de coopérer avec l’international mais également permettre à ces entreprises de normer la qualité des matériels qui rentrent dans les pays », a déclaré Aïssatou Sophie Gladima.

Source: RTS

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...