Connect with us

Que recherchez-vous ?

Énergie

Amélioration de l’accès à l’énergie et au financement : L’Usaid lance un nouveau programme pour le Sénégal et la Rdc

Amélioration de l’accès à l’énergie et au financement : L’Usaid lance un nouveau programme pour le Sénégal et la Rdc - investactu.com
Workers set up electricity wires on the banks of river Ganges during preparations ahead of the annual Hindu religious fair of Magh Mela, in Allahabad on January 2, 2021. (Photo by SANJAY KANOJIA / AFP) (Photo by SANJAY KANOJIA/AFP via Getty Images)

L’Usaid annonce le lancement d’un programme proposant des solutions d’accès à l’énergie propre et à l’électricité en Afrique sub-saharienne. Le Sénégal et la Rdc sont les pays bénéficiaires.

« L’électrification rurale reste un défi dans de nombreux pays d’Afrique sub-saharienne. Même si le Sénégal a réalisé des progrès impressionnants au cours de la dernière décennie en matière d’électrification communautaire, il continue à connaître des disparités considérables en matière d’accès à l’électricité entre les zones urbaines et les zones rurales. Le taux d’accès à l’électricité est, en effet, de 80% dans les zones urbaines contre seulement 33% dans les zones rurales », informe un communiqué de presse.

«Grâce à un financement de 870 000 000 de francs CFA (1,5 million de dollars) accordé par le programme de l’USAID pour l’innovation et le développement (Development Innovation Ventures), l’entreprise sociale Baobab Plus, qui propose des systèmes et produits solaires domestiques, est en train de lancer des activités en République Démocratique du Congo (Rdc) et de déployer son programme pilote de nano-prêts au Sénégal », précise la même source.

Parallèlement à ses efforts visant à élargir l’accès à l’énergie à 18000 foyers en Rdc, explique-t-on, Baobab Plus facilitera l’accès au financement à 8 200 foyers au Sénégal sur une période de trois ans. Le Sénégal est considéré comme une plaque tournante pour les distributeurs de systèmes solaires domestiques en Afrique de l’Ouest, et reste une référence dans la région pour ce qui concerne l’adoption de nouveaux modèles économiques.

Baobab Plus figure parmi les entreprises locales de premier plan qui ont impulsé le développement de ce secteur grâce au modèle commercial basé sur la facturation à l’utilisation (PAYGo).  Les partenariats avec les institutions de microfinance représentent, depuis plusieurs années, une part non négligeable du marché sénégalais, et leur importance ne cesse de croître. Baobab Plus est le premier exemple de partenariat entre un fournisseur de systèmes solaires domestiques et une institution de microfinance au Sénégal.

Depuis 2015, Baobab Plus a permis à 1,3 million de personnes dans quatre pays d’Afrique, de bénéficier de systèmes et de produits solaires domestiques.

Source: Lejecos.com

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...