Connect with us

Que recherchez-vous ?

Banque - Assurances

Africa investment forum de la Bad : 32,8 milliards de dollars d’intérêts d’investissement enregistrés

Africa investment forum de la Bad : 32,8 milliards de dollars d’intérêts d’investissement enregistrés - investactu.com

Les investisseurs intéressés par l’Afrique ont été au rendez-vous à la séance virtuelle de l’Africa investment forum initié par la Bad. Ils ont porté leur intérêt d’investissement à 32,8 milliards de dollars au profit de divers projets.

Les boardrooms (salles de transaction) virtuelles de la troisième édition de l’Africa investement forum ont attiré 32,8 milliards de dollars d’intérêt d’investissement dans des projets bancables du continent, selon un communiqué de la Banque africaine de développement (Bad), initiatrice de l’opération. Ces réunions de trois jours, clôturées jeudi dernier et tenues en mode virtuel du fait de la pandémie de la Covid-19, ont permis de présenter 40 projets dans divers secteurs afin de nouer des transactions. Ils portent sur des secteurs clés dont les transports, le gaz et l’énergie, les soins de santé, l’agriculture, les Tic, mais des sessions spécifiques ont porté sur les industries créatives et les entreprises dirigées par les femmes.

Le projet de corridor autoroutier Lagos-Abidjan (via Accra, Lomé et Cotonou), d’un coût de 15,6 milliards de dollars, a été l’opportunité d’investissement la plus importante. Piloté par la Cedeao, ce projet de partenariat public-privé, une fois réalisé, devrait réduire les temps de trajet de 50 % et permettra aux pays enclavés d’accéder aux ports. Plus de 500 millions de personnes seront impactées par cette autoroute en Afrique de l’Ouest, a déclaré le Président de la Bad, Akinwumi Adesina. La Bad a dépensé plus de 40 millions de dollars pour les études de faisabilité afin de préparer ce projet à l’investissement. La ferme laitière de Makbel (Angola), d’une valeur de 50 millions de dollars, avec un potentiel de création de plus de 20 000 emplois directs et indirects, a aussi attiré l’intérêt de plus de 20 investisseurs potentiels. Le projet de Gaz naturel liquéfié (Gnl) en Guinée, d’un coût de 232 millions de dollars, a aussi attiré l’attention des investisseurs. L’Afrique est redevenue une terre d’investissement, s’est réjoui M. Adesina.

Source: LESOLEIL

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...