Connect with us

Que recherchez-vous ?

Commerce et Distribution

accés aux marchés publics : la chambre de commerce prépare les pme

accés aux marchés publics : la chambre de commerce prépare les pme - investactu.com

Les Très petites, petites et moyennes entreprises sont à l’école des «marchés publics ». La Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) a lancé, hier, une formation de deux jours à l’intention de 80 entreprises. Partie intégrante du Projet d’encadrement des entreprises en veille et intelligence économique (Paavie), le renforcement des capacités vise à familiariser les entrepreneurs avec les procédures des marchés publics.

La Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad) veut favoriser l’accès des Très petites, petites et moyennes entreprises à la commande publique. C’est dans ce sens qu’elle a démarré, hier, une nouvelle phase du Projet d’encadrement des entreprises en veille et intelligence économique (Paavie).

Il s’agit d’une formation de deux jours destinée à 80 entreprises et exclusivement orientée vers les marchés publics. Elle est assurée par des experts de la Direction centrale des marchés publics (Dcmp). L’objectif est d’apporter des réponses aux préoccupations des chefs d’entreprise qui souffrent toujours des répercussions de la pandémie et qui veulent relancer leurs activités économiques.

Face à ces difficultés, les marchés publics peuvent constituer un levier de développement des activités économiques, selon le président de la  Cciad, Abdoulaye Sow. « En effet, la commande publique représente une part importante des dépenses exécutées au titre du budget de l’État. À l’échelle sous régionale, les marchés publics représentent 15 à 16% du Pib. Au Sénégal, ils se chiffrent à 20 % du Pib. Toutefois, malgré l’importance de ce chiffre, les Tpe-Pme, qui constituent l’essentiel du tissu économique du pays (concentrant près de 30 % des emplois, 25 % des emplois et 20 % de la valeur ajoutée), peinent à tirer profit des opportunités liées aux marchés publics », a souligné M. Sow. Fort de cela, il a estimé que la session de formation permettra de familiariser les entreprises avec les procédures afin d’augmenter leurs chances de réussite.

« Pourtant le Code des marchés publics ouvre des   perspectives aux Pme, à travers notamment la sous-traitance, Selon le dernier recensement général des entreprises, seules 11,8 % des unités économiques connaissent les marchés publics. Et lorsqu’elles en ont connaissance, il leur est difficile de remplir les conditions d’éligibilité pour postuler et espérer gagner. Elles peuvent, avec l’appui des autorités contractantes et des donneurs d’ordre, obtenir des grandes entreprises, la sous-traitance de certaines parties du marché exécuté. La sous-traitance est une opportunité pour les Tpe-Pme de gagner de l’argent mais également de capitaliser une expérience », soutient le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar.

source: LE SOLEIL

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...