Connect with us

Que recherchez-vous ?

Finances - Marchés

FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT : LA BAD INVITÉE À RENFORCER SES PARTENARIATS

FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT : LA BAD INVITÉE À RENFORCER SES PARTENARIATS - investactu.com

Le Conseil des gouverneurs de la Banque africaine de développement, instance regroupant les représentants des Etats membres et pays contributeurs au Fonds africain de développement, a invité l’institution financière panafricaine à renforcer son partenariat avec les autres entités du secteur financier international afin de parvenir à accroître les possibilités de financement du développement en Afrique.

’’La BAD doit poursuivre sa collaboration avec l’Union africaine, les communautés économiques régionales, les banques multilatérales de développement, les institutions financières internationales et d’autres partenaires de développement internationaux et multilatéraux ainsi que les pays membres et le secteur privé, afin de définir des solutions innovantes pour augmenter le financement’’, a-t-il notamment préconisé

Dans un communiqué rendu public au terme des 57émes Assemblées annuelles de la BAD, qui a pris fin vendredi à Accra, le Conseil des gouverneurs a proposé à la BAD de ‘’trouver un fonds en faveur des efforts d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques pour atteindre le niveau d’engagement nécessaire et favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique’’.

Le Conseil appelle ainsi le Groupe de la BAD à ‘’une participation active à la COP27 prévue en Egypte pour ‘’son leadership dans le domaine de la lutte contre le changement climatique en Afrique, et pour sa contribution active aux résultats positifs obtenus lors de la COP26.

Il s’agit de ‘’relever les défis liés au changement climatique, d’adopter des approches qui garantissent une transition juste, la sécurité et la durabilité énergétiques conformément à l’Accord de Paris’’.

Le Conseil,a salué ‘’l’adoption et la mise en œuvre opportune du nouveau Cadre stratégique sur le changement climatique et la croissance verte, notamment les engagements ayant trait au financement destiné à la lutte contre le changement climatique’’.

Le Conseil des gouverneurs a ainsi encouragé le Groupe à présenter une révision toute aussi ambitieuse de la politique de l’énergie, en lien avec l’Accord de Paris, tout en poursuivant son travail destiné à accroitre la résilience des Etats africains aux changements climatiques et à d’autres chocs.

Les prochaines Assemblées annuelles sont prévues en mai 2023 à Sharm El Cheikh en Egypte. Le Gouverneur de la Banque Centrale d’Egypte, Tarek Amer est le nouveau président du Conseil des Gouverneurs. Il prend le relais du ghanéen, Ken Ofori-Atta.

Source: APS

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...