Connect with us

Que recherchez-vous ?

Économie

LES DÉPUTÉS ADOPTENT LE CODE DE L’AQUACULTURE

LES DÉPUTÉS ADOPTENT LE CODE DE L’AQUACULTURE - investactu.com

Les députés ont adopté, jeudi soir, à l’unanimité le Code de l’Aquaculture, un texte à l’étude depuis 2008, a constaté l’APS.

Ce Code ‘’institue un nouveau cadre juridique, mettant en place un régime cohérent de l’activité aquacole au Sénégal, notamment, en ses dispositions relatives à l’autorisation d’exploitation’’, a expliqué, le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, venu défendre le projet devant les députés.

Il a indiqué que cette Loi régit aussi l’application des normes zoo-sanitaire, phytosanitaire, environnementales et sociales.

‘’La Loi est indispensable pour encadrer l’aquaculture pour que les gens sachent dans quoi ils investissent. L’aquaculture apparaît comme une alternative pouvant contribuer à la couverture des besoins en produits halieutiques et à la préservation des ressources naturelles’’, selon le ministre.

Alioune Ndoye a réitéré l’importance que le Sénégal accorde à ce sous secteur qui ‘’s’est traduite par l’adoption le 8 avril 2011 d’un décret créant l’Agence nationale de l’aquaculture’’.

Le ministre a encouragé le privé à investir dans l’Aquaculture notamment dans la production des aliments et des entrants nécessaires au développement de ce secteur.

Source: APS

 

 

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Événements à venir

À lire aussi

Économie

Le président de la République, Macky Sall a attiré l’attention, jeudi 2 février, sur le déficit en infrastructures physiques et numériques en Afrique. Il...

Business

L’Association nationale pour l’intensification de la production laitière (ANIPL) a réceptionné, un lot de 1618 animaux constitué de 1274 génisses dont les 1200 sont...

Infrastructures

En dehors des marchandises destinées au marché intérieur, le port de Dakar constitue la principale plateforme de transit des échanges commerciaux du Mali. Une...