Connect with us

Que recherchez-vous ?

Banque - Assurances

Uemoa : Un repli de 0,7% des échanges commerciaux intra-communautaires en 2020

Uemoa : Un repli de 0,7% des échanges commerciaux intra-communautaires en 2020 - investactu.com

Les échanges commerciaux intra-communautaires se sont repliés de 0,7% pour s’établir à 2.663,9 milliards en 2020. Selon la Bceao qui donne l’information, cette évolution s’explique principalement par la chute des prix des produits pétroliers dans un contexte de ralentissement de la demande intérieure, consécutive notamment à l’adoption des mesures barrières dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19.

En particulier, les échanges de produits pétroliers se sont repliés de 24,9%, pour ressortir à 766,0 milliards. Leur part dans les échanges intra-Uemoa est passée de 38% en 2019 à 28,8% en 2020. Rapportés aux exportations totales, ajoute la bceao, les échanges intra-Uemoa se sont établis à 14,7% en 2020 après 15,2% en 2019.

S’agissant des Investissements directs étrangers (Ide) intra-Uemoa, les encours des placements sont restés relativement faibles, représentant 4,9% du stock des capitaux reçus. L’encours des Ide intra-communautaires est ressorti à 1.617,8 milliards (1,8% du Pib) à fin 2020, contre 1.464,5 milliards (1,7% du Pib) à fin 2019.

«Les investissements de portefeuille quant à eux, se sont inscrits en hausse de 493 milliards, passant de 1.110,2 milliards en 2019 à 1.603,2 milliards en 2020, en lien avec la dynamique des émissions des bons sur le marché régional, dans le cadre de la gestion des plans de ripostes mis en place par les Etats pour faire face aux conséquences socio-économiques induites par la pandémie de la Covid-19 », informe la Bceao.

Elle souligne que les flux nets au titre des autres investissements intra-communautaires ont diminué de 2,7% d’une année à l’autre, en passant de 1.798,6 milliards à fin 2019, à 1.749,6 milliards à fin 2020 en lien notamment avec le repli des crédits commerciaux. Cette évolution a toutefois été atténuée par l’augmentation des prêts octroyés par la Boad aux secteurs public et privé dans les Etats membres de l’Uemoa (+38,8%), dans le cadre des mesures de soutien au financement des dépenses induites par les effets de la crise sanitaire de la Covid-19.

Source: Lejecos.com

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...