Connect with us

Que recherchez-vous ?

Infrastructures

VERS DE NOUVEAUX TARIFS POUR LE GRAND PONT À PÉAGE DE FOUNDIOUGNE (OFFICIEL)

VERS DE NOUVEAUX TARIFS POUR LE GRAND PONT À PÉAGE DE FOUNDIOUGNE (OFFICIEL) - investactu.com

De nouveaux tarifs vont bientôt entrer en vigueur sur le Grand pont à péage de Foundiougne (centre-ouest), a indiqué, jeudi, le directeur de l’exploitation des Ponts et Autoroutes à l’Agence des travaux et de gestion des routes (Ageroute), Abdoulaye Thiam.

’’Ces nouveaux tarifs seront divulgués à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de cette infrastructure par le président de la République, Macky Sall’’, a confié à l’APS, M. Thiam, par téléphone.

’’Ils entreront donc en vigueur après l’inauguration par le chef de l’Etat du Grand pont à péage de Foundiougne’’, a-t-il ajouté, se gardant d’annoncer les nouveaux tarifs retenus.

Le passage sur Grand pont à péage de Foundiougne sera gratuit, vendredi à partir de 8 heures jusqu’au dimanche à minuit pour les usagers, a t-il indiqué.

Les tarifs actuels sont déclinés depuis le 1er février dernier en quatre catégories d’automobilistes par l’Ageroute.

La catégorie C1, usagers des motos, payent 500 francs CFA, tandis que les véhicules particuliers, rangés dans la catégorie C2, s’acquittent de 2.000 francs CFA.

Quant aux cars, minibus et camionnettes, ils sont dans la catégorie C3 et paient 3.000 francs CFA.

Pour la dernière catégorie C4 qui concerne les gros porteurs, les camions et les grands bus, le passage est possible contre le paiement de 15.000 francs CFA.

Ces tarifs ont été jugés ’’chers’’ par le président du regroupement des chauffeurs de la région de Fatick, Oumar Cissé.

’’Le Grand pont à péage est un pont international par conséquent nous demandons à l’Etat du Sénégal de baisser les tarifs de passage dans l’intérêt de tout le monde et de la rentabilité de cette infrastructure’’, a-t-il confié à l’APS.

’’Si les tarifs actuels ne sont pas revus à la baisse, des transporteurs seront obligés, de toujours passer par Kaolack pour aller en Gambie, à Sokone et d’autres localités de cette partie du pays’’, a averti M. Cissé.

L’adjoint au gouverneur de Fatick en charge des Affaires administratives, El Hadj Sémou Diouf, a indiqué qu’ un Comité régional de développement (CRD) portant proposition d’une baisse des tarifs du pont à péage s’est tenu le 10 mars dernier à la Gouvernance de Fatick.

’’Au cours de cette réunion qui a enregistré la présence des autorités administratives, des délégués des transporteurs, des responsables de l’Ageroute, nous avions fait une lettre de proposition de nouveaux tarifs consensuels à la baisse transmise au ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement’’, a-t-il confié.

Selon lui, ’’le dernier mot sur les nouveaux tarifs revient donc aux autorités centrales compétentes’’.

Sourec: APS

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Business

Les infrastructures de transport sont de plus en plus au cœur des politiques de développement des pays africains. Mais leurs coûts de réalisation,  en général élevés,...