Connect with us

Que recherchez-vous ?

Transport et Logistique

MATÉRIEL D’EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DU BRT : Contrat de concession de 127 milliards de FCfa entre le Cetud et Meridiam

MATÉRIEL D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DU BRT : Contrat de concession de 127 milliards de FCfa entre le Cetud et Meridiam - investactu.com

Le Cetud a signé, hier, un contrat de concession pour l’acquisition, l’exploitation et la maintenance du matériel roulant et des systèmes du Brt (Bus rapid transit) avec le groupement Meridiam Africa Investments. Selon le communiqué reçu hier, le montant total des investissements prévus se chiffre à 127 milliards de FCfa.

Le Ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Développement, à travers le Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), a procédé, hier, à la signature du contrat de concession pour l’acquisition, l’exploitation et la maintenance du matériel roulant et des systèmes du Bus rapid transit (Brt). Le contrat de concession a été conclu avec le groupement Meridiam Africa Investments Sas-Sncf International-Ratp International et ses partenaires Keolis et Fonsis, à l’issue d’un appel d’offres international.

Le montant total des investissements prévus se chiffre à 127 milliards de FCfa (35 % du coût total du projet), dont 88 milliards de FCfa en investissement initial. Le Bus rapid transit couvre un linéaire de 18,3 km, reliant les villes de Dakar et de Guédiawaye. Il desservira 14 communes dans les zones les plus densément peuplées et congestionnées de la région capitale, en réduisant de moitié les temps de parcours (90 mn à 45 mn).

À la pointe de la technologie, avec des bus capacitaires à alimentation électrique, les services de Brt « apporteront une solution efficiente à la saturation du réseau routier en transportant en moyenne 300 000 voyageurs par jour, avec un tarif socialement acceptable, pendant la durée de vie de la concession fixée à 15 ans », lit-on dans le communiqué. Le modèle d’exploitation, indique la même source, est basé sur une tarification zonale, avec des tarifs de base estimés à 350 FCfa pour une zone et 450 FCfa pour deux zones.

Source: LE SOLEIL

Rédiger un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Événements à venir

À lire aussi

Économie

 Avec un taux d’inflation à 11% en juillet, le Sénégal est l’un des pays les plus touchés par la cherté de la vie, au...